Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 Feb

Anecdotes Cinghalaises :

Publié par PatetNat en voyage  - Catégories :  #Inde et Sri Lanka 2012

A mon tour de prendre la parole,car j ai enfin fini mon livre passionnant <le ckub des incorrigibles optimistes> de  Jean-Michel Guenassia

 ___          A Ratnapura, un bijoutier a réalisé le portrait du Président Minda RAJPKS  en éclats de pierres semi-précieuses !! Kitsch mais… a quand le portrait de notre Nicolas national en poudre de « perles rares », ou de marbre blanc ?

P1040225-1

 

-          Dans le bus, le chauffeur pieds nus roule…à fond de ballon en deçà et plutôt au-delà des lignes continues, au point qu’une passagère est tombée de son siège et s’est retrouvée en pagaille « up side down »dans l’allée centrale. Regrimpée sur la banquette avec le «popotin» plein de poussière mais sans dégât grâce à…la clique des divinités qui clignotent au fronton de notre vaisseau routier.

P1050033-1

-          Dans les bus du Sri Lanka : 2 places pour les femmes enceintes, et 2 pour les handicapés= normal ! Mais aussi dans chacun: 2 places…« for clergy »

J’y ai vu des gens déloger en vitesse à l’approche de 2 Monks (oups! J’allais dire Monkeys). J’ai vu des moines ensoutanés en corail, de 12 ans et moins, investir les 2 places durant tout le (saint ?) trajet de + de 3 heures. Mais ces places ne nous intéressent pas car, systématiquement situées derrière le chauffeur, le panneau séparatif leur interdit toute vision correcte de l’à-venir ; c’est donc  tant mieux pour nous .

J’ai vu sur la même banquette un clergyman musulman et l’autre bouddhiste (il existe sur la route des zones de tolérance). Et devinez : à l’arrêt-déjeuner, le seul musulman est descendu et à son retour à bord a offert au bonze (Pilate ?)un paquet de nourriture que ce dernier a glissé, sans coup férir, dans son bol à offrandes…tant il est connu que ceux-ci font partie des « ordres mendiants » et ne peuvent que recevoir !!

Assurément, malgré le respect que je voue à tout  ecclésiaste, j’avoue qu’un sang vipérin coule dans mes veines pour cette corporation que je trouve vraiment…parasite!! (mais je ne suis pas le seul car l’auteur du livre que je parcoure justement, « Le poisson-scorpion » offert par nos amis Gilles et Colette . [merci à eux] abonde tout à fait dans mon sens, et son témoignage date de 20 ans. Ca ne s’est pas amélioré !!).

Mais mieux encore à l’aéroport de Colombo, Quel est ma surprise en voyant une zone super aménagée avec des sièges hyper luxueux au beau milieu et ostensiblement du vulgum pecus (…intouchables dont je fais partie) pour narguer notre respect !. Allez, J’arrête mon char avant que le Ciel me tombe sur la tête!

P1050037

-          Nathalie se plaint régulièrement d’être prise en ligne de mire par les singes.

Au temple de Dambulla (celui aux mille Bouddhas), 2 singes sautent, juste sous notre nez, sur le sac à dos du garçon qui nous précède, Nat sursaute. Leur guide nous précise que l’animal a senti l’ananas, pourtant invisible, dans sa besace. Maintenant, je comprends pourquoi ils s attaquaient a < ma nana >

P1030566

-     Beaucoup plus triste,  le TSUNAMI (2004) : dans notre délicieux petit restaurant de bord de mer à Unuwatuna ( au SW, près de Galle) Au lieu des 16 tables à l’origine, il n’enreste plus que 6…+une 7°, reconquise et suspendue sur l’eau. La maîtresse de maison y a tout perdu : sa mère qui était dans le village, sa maison,  et les 2/3 de son restaurant.

Puis réfugiée dans un village voisin, elle n’a voulu remettre les pieds ni dans sa maison, ni dans son restaurant pendant 3 moi. Mais il a fallu revivre, et grâce à l’aide de touristes, elle s’est remise au travail maintenant d’arrache-pied pour ses 2 garçons scolarisés. Le dernier (6 ans) fait ses devoirs sous nos yeux dans les restes du restaurant et apprend 3 langues : Tamoul, Sri Lankais et Anglais !

P1040672

 

-     A Unawatuna : Nouba ! Un hôtel au lieu d’afficher  « complet », publie “ rooms available only for Tourists”. Ce qui veut dire : interdit aux Sri Lankais…qui  paraît-il, ne viennent à ce bord de mer que pour faire la fête et picoler. La confiance règne entre autochtones !!

-     Les Jours Fériés : comme dans la plupart des pays d’Asie, tous les commerces ne sont pas fermés ensemble et les hindous prient quand les musulmans travaillent et inversement. Mais les jours chômés sont encore plus nombreux qu’en France : Independance day (4 Fév), Mahavarasti (20 Fév) et Moon Full Day rien qu’en Février 2012 ! S’y ajoute les fêtes locales, familiales…et les grêves.  Aux portes des magasins encore : « fermé jusqu’à 16 h pour la prière » ou même, imprimé sur les horaires d’un magasin de luxe de l’Hôtel Suisse de Kandy : « closed all Mondays and moonfull days »!. La rime est riche, n’est il pas ? et cet « euphémisme ? » ne manque pas de frapper.

En effet toutes les premières pleines lunes (6 à 7 par an)sont fêtées et font l’objet d’une Poya (ou pouja en indien=prière), et pourquoi ?

Tout simplement parce que Bouddha (pardon « Lord Bouddha! »- l’Eveillé) est né, a reçu l’illumination et est mort (Nirvana) le jour de la pleine lune de Mai !

 Tout ça le même jour ? ou chacune de ces étapes un  jour de pleine lune ? il n’y a que moi pour poser une question aussi idiote. 

Bon maintenant je vais pouvoir retourner dans mes mots croises..

A bientot en Inde

Pat

 

Commenter cet article

marie noel laurent 03/03/2012 12:10

moi aussi, je me régale avec votre blog...
Nous partons nous-même (Etienne et moi), sac au dos dans le Madya Pradesch...mais je ne crois pas que nos routes se croiseront...dommage

bernadette 01/03/2012 08:58

Heureusement que ton livre n'avait pas 1000 pages,cela nous a permis de lire enfin ta prose!!!!Merci de nous faire rever.

isa 29/02/2012 18:24

Formidable la fréquence de vos "bulletins"; on s'évade presque tous les jours ! Merci, merci !

Archives

À propos

3 mois de voyage chaque hiver, sac au dos ...