Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 Jan

de Zumbahua à Baños

Publié par Pat et Nat  - Catégories :  #Equateur et Pérou 2007

La vente ambulante.

Dans le bus  longue distance, à chaque arrêt, nous sommes envahis de vendeurs. Jusqu'à 10 en même temps dans la carlingue: pâtisseries, fruits, boules de coco (ressemblant à des boulettes de boeuf), repas arroz /pollo (riz /poulet) -dans des petites boites semblables à des poubelles miniatures- lunettes de soleil, empanadas (beignets)... tout y passe, même les marionnettistes ......

Parfois nous y sacrifions, quand cela semble appétissant et sain. Et puis, si ça  n'était pas le cas, il suffit de se fournir au "Chamane" monté à bord un peu plus tard qui, après un baratin continu de + de 5 minutes, dont nous avons pu distinguer, dans le flot de paroles, les bribes de:..intestin, colon, digestion, pancréas ...pour les hommes et les garcons, et même les animaux !!  Enfin le "louzou bras" miracle ("médicament" en breton). Si son produit assure peut être le débit digestif, il assure aussi sûrement celui de la parole. Ses sachets valaient 1 $ chaque, mais il vendait les 3 pour le même prix. Il en a tout de même vendu à 6 ou 7 voyageurs... mais nous, nous avons préféré faire confiance à notre "Ercefluryl" préventif  quotidien. Pour l' instant ça marche!!
L' autre solution était d'acheter au Chamane suivant le simple livre de "soins par les plantes", moins agressif. Mais il n'était justement pas assez agressif, ni prolixe pour avoir le même succès. Celui-là n'a rien vendu aux passagers.
Pat
A moi maintenant :le Lonely Planet nous avait conseillé de venir au village de Zumbahua la veille du marché pour profiter de l´ambiance andine au son des flutes ?.Ah, quelle soirée !!! plus un chat dans les 2 rues du village à 7 heures du soir et, de plus, coupure totale d`électricité .. toute la nuit !!. Et,  après avoir goûté à du "jus de cactus" chaud sur la place du village, pas facile de trouver un restaurant «3 étoiles» dans ce cas là ! Nous avons tout de même eu  la chance de deviner, dans le noir, un bouiboui ouvert (Aloïs trouvait que ce n`était pas plus mal de ne pas voir le contenu de son assiette). Finalement nous avons pu  retrouver notre hôtel ( auquel je donnerai la palme de l`organisation: on fait le ménage quand le client a choisi sa chambre !!!!)


0120-march--Zimbahua-lagune-quilotoa--4-

Mais le lendemain réveil en fanfare, ou plutôt de klaxons, de moutons, de lamas crachants, de poules...etc. le tout à 5 heure du matin !!! Ah, quel charmant village et quelle surprise de lire dans «le Monde» de ce soir que le week end précédent le Président de la République d`Equateur est venu lui aussi «se restaurer» à ce marché !!! 

0120-march--Zimbahua-lagune-quilotoa--31-

Mais l'objectif essentiel de la région est la visite de la lagune du volcan Quilotoa, à 3890m; pure merveille que ces eaux turquoises!!, et le plaisir d`y aller avec les autochtones, dans une bétaillère. Pat a eu de la chance car les 2 petits cochons à ses pieds s`étaient soulagés avant de monter !!! 

0120-march--Zimbahua-lagune-quilotoa--34-

Ensuite 3 bus direction Baños à travers les routes les plus belles du pays, des damiers de champs de toutes les couleurs sur les flancs abruptes des montagnes, magique...à condition que votre fils Aloïs ne se mette pas en tête de vous les faire grimper pour voir le volcan de Tungarahua: 8 heures de grimpette ou de descente abrupte (c`est pas difficile Maman; vous vous laissez glisser  comme en snow!? facile à dire mais à faire !!!???). Bon, nous avons eu de la chance car: a)- il faisait beau, ce qui n`était pas du tout le cas le lendemain !? Baños = toilettes, moi je dirai plutôt: pot de chambre. b)- le volcan de Tungarahua ne s'est pas réveillé pendant notre présence, ce qui n´était pas le cas au mois d`aout où il a enseveli une partie de la route et l`hôtel «mon beau volcan»?!.. 

0120-march--Zimbahua-lagune-quilotoa--47-

Après une journée de repos sous la pluie: descente en Vtt au Rio Verde pour voir la magnifique Cascade du Diable. Après les mollets on s`attaque donc à mes fesses, et après on s`étonne de me voir marcher en canard (ou en pingouin dont c`est le pays) !! Mais ce qui est formidable en Equateur, quand vous avez aligné assez de kms à votre goût vous  arrêtez un bus, et hop vos 3 vélos sur le toit et vous voilà confortablement installés au son du ?...même disque depuis 3 semaines !!! 

0121-Banos--18-

A bientôt. Nat . 

0124-Calpi-volcan-Chimborazo--8-

Ps: notre journée équatorienne: réveil sous le brouillard, puis grimpette sous la neige, coup de chaud à 2 heures pour terminer par un déluge tropical à 4 heures?...c`est en effet la journée des 4 saisons. 

PS: Bonjour les « mexicains », j'èspere que vous nous avez  rapporté de belles photos et un beau récit de votre voyage? pour Ré ou le Vesinet. 

Laurence, voici un  superbe livre sur l´Equateur:  "l´homme qui lisait des romans d´amour" de  Luis Sepulveda. Tu pourras le mettre dans la tournante ?.
Commenter cet article

le morhedec 26/01/2007 08:11

j 'espere qu'Alois a pu faire du surf ou de la planche à voile sur le lac du Quilotoa . C'est Odile qui est jalouse ,elle qui a toujours revé de faire du VTT sur les pentes d'un volcan en eruption!

Archives

À propos

3 mois de voyage chaque hiver, sac au dos ...