Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 Feb

De la purée de pois de Yuanyang... à Janshui la belle

Publié par PatetNat  - Catégories :  #Chine 2008

En préparant notre voyage, je me faisais une joie d'aller à Yuanyang; non seulement  pour découvrir les < miroirs du ciel > comme on appelle les rizières là-bas, mais surtout  découvrir les marchés des minorités environnantes. 
Hélas, Hélas: plus nous nous approchons de cette ville, plus le brouillard s'épaissit... pour devenir une véritable purée de pois glaciale à notre arrivée. On se serait cru à Sapa (Vietnam) il y à 2 ans. 
Impossible de voir à 2 m, et chercher un hôtel devient un exploit, d'autant que les chambres que nous visitons paraissent bien humides. Il faut savoir que la Chine a été partagée en 2 par le président Mao: au nord de Shanghaï le chauffage, au sud:niet, (et comme par hasard c'est actuellement dans le sud que la Chine connait des catastrophes climatiques).
Finalement avec tous nos collants, pulls et bonnets (très chic mon Pat ainsi), nous passons une bonne nuit malgré tout, et sommes heureux de voir un rayon de soleil à notre réveil ... toutefois sur une mer de nuages .


P1080468[1]
 

Nous partons en minivan  dans l'espoir de découvrir les rizières environnantes, mais la brume les recouvre presque toutes ...

P1080467[1]
 

 Retour: au fur et à mesure de notre marche de  15 km, nous nous enfonçons dans ce brouillard glacé. Nous regrettons bien notre Xishuanbanna et sa chaleur, et ...


P1080469[1]

 encore plus le lendemain matin à notre réveil où le temps est encore pire. Comme Anita et Daniel, nos amis allemand et suisse, nous décidons illico de quitter cette ville pour rejoindre Janshui. Et là nous avons assisté à une leçon de gestion communautaire de détournement de recettes:
Les BUS: dans un bus longue distance les places sont numérotées et personne n'est debout ! mais pour le bus de Janshui nous assistons à une véritable organisation...maffieuse ?!
              1/- on vend les places numérotées, on rajoute des sacs de riz, poulets etc ...
               2/- on passe le contrôle policier 
               3/- on s'arrête une 1ère fois pour prendre de l'essence et les propriétaires des sacs et poulets, que l'on assoit sur un banc au beau milieu de l'allée centrale du car.
                4/- on s'arrête une 2 ème fois dans une clairière et là, on charge le bus avec plusieurs familles (que nous avions repérées à la gare) venues ici, en douce et en tuc tuc ...et tout ce petit monde est entassé, debout jusqu'à "plus soif" du car ..pour 3 heures de routes de montagne où les hommes fument à tout va, tandis que  femmes et enfants sont malades (sur mon pantalon, bien entendu !!)
Ce petit manège est très bien organisé par une contrôleuse, avec 2 cars où elle repartit son petit monde .


     P1080618[1]
 


Nous sommes finalement arrivés, un peu fatigués, mais ravis de cette ville où l'on va se régaler de la visite du temple de Confucius ,


 P1080619[1]

de la résidence de la famille Zhu et surtout d'un très bel hôtel (à 11 euros tout de même) !!!! Ah, ce que l'on est bien à janshui.
Nat (avec un pantalon propre)
PS: demain nous repartons pour Kunming, en espérant cette fois le beau temps.

Commenter cet article

alain et chantal 18/02/2008 10:39

Nous avons froid avec vous, respirons la fumée avec vous, changeons de pantalon avec Nathalie......
Merci de vous donner autant de mal pour nous faire rêver.
Alain et Chantal

Stéphanie Calluaud 16/02/2008 17:02

Bonjour !
Que de péripéties ces transports, ça me rappelle la Guinée... mais d'un autre côté ça nous fait vivre le quotidien des populations visitées, ce qui fait aussi l'objet du voyage, non ? Toutefois, ça a l'air magnifique et très dépaysant (le moins que l'on puisse dire) dommage pour la brume... aurez-vous le temps d'attendre qu'elle se dissipe pour nous envoyer des photos des "miroirs du ciel" bien dépoussiérés (hi hi hi dégagés) ? Quel nom poétique, ça fait rêver... Selon la photo la chambre d'hôtel a l'air plus que correcte, avez-vous toujours cette chance ? Quelle chance ! Avez-vous pu dialoguer avec les locaux ou pas ? Je sais que leur anglais est... out ! Enfin, avez-vous constaté de grandes différences entre les régions dans la façon de vivre , de voir la vie, nombre d’enfants, éducation... ? Que mangent-ils ? A bientôt. Une fidèle lectrice qui attend toujours vos articles avec impatience (et qui se régale, à chaque fois !). Stéphanie.

Archives

À propos

3 mois de voyage chaque hiver, sac au dos ...